Mauritians do not need Ramgoolam to lecture them on who they are!

Discussion dans 'Actualités de l'Ile Maurice' créé par Rafic Soormally, 20 Avr 2014.

  1. Mauritians do not need Ramgoolam to lecture them on who they are!

    An Englishman in Mauritius may identify himself as English, but in England he identifies himself as a Londoner, a Liverpudlian, a Mancurian, a Protestant, as a Muslim, as Jewish, as Church of England, and so on. As an identifiable Jewish person, forming part of a minority community, he is entitled to preserve his way or life and have his family matters resolved in the Rabbinical courts (Beth din) set up around England.

    [​IMG]

    Typical of a politician ready to fabricate and deform anything and everything, like fascists and extremists still do, to remain in power, PM Ramgoolam displays no notion of national identity. In fact, he deforms it and is ready to fabricate anything to achieve his aim to remain in power with the help of the opposition by trying to get rid of the BLS minority protection system which has maintained stability in Mauritius since independence in 1968. He says :
    « Toute la question réside dans le fait qu’il faut penser en termes de Mauriciens », and that « ce n’est pas qu’à l’étranger que nous devons dire que nous sommes Mauriciens. Nous devons pouvoir dire ici même que nous sommes Mauriciens ». (Le Mauricien, 20 April 2014)

    Clearly, he is using flimsy and misleading argument to prevent minorities from identifying themselves in order to protect themselves in jobs, in politics and elsewhere. PM Ramgoolam is a Hindu and belongs to the 'majority community' albeit less than 50% of the population. It goes without saying that he feels that, being the majority, his community will always return the majority of MPs in parliament under the defective FPTP system which he wants to preserve under his flawed White Paper on Electoral Reform, but wants to remove the BLS minority protection system which is recognised in the Mauritian Constitution.

    At no time does he explain what he means by « Mauritian », and completely ignores the truth that the Mauritian identity merely comes from the fact that Mauritius is named after the Dutch coloniser and slaver Maurice de Nassau. Every Mauritian of any denomination entitled to a Mauritian passport under the immigration laws is a Mauritian. Mauritians do not need PM Ramgoolam to give them lecture on who they are.

    An Englishman in Mauritius may identify himself as English, but in England he identifies himself as a Londoner, a Liverpudlian, a Mancurian, a Protestant, as a Muslim, as Jewish, as Church of England, and so on. As an identifiable Jewish person, the Englsinman is entitled to preserve his way or life and have his family matters resolved in the Rabbinical courts (Beth din) set up around England. Similarly, in Mauritius, Mauritians are identified as Curepipien, Rosehillien, Flaquois, Rocheboisien, as Christian, Muslim, Hindu, and so on. They may not possess an Aston Martin and a luxury home like Ramgoolam, but they are all Mauritian citizens entitled to Mauritian passports, each passport being unique to the holder of the passport because Mauritians are not a homogeneous people. They do not all bear his name nor all look like him nor have the same religion and ethnicity like him nor do they have the same way of life as he does.

    According to PM Ramgoolam, in Mauritius there are only 'Mauritians', whatever he means by it. There are no children, no women, no orphans, no handicapped, no Chrisitans, no Muslims, no Chinese, no Tamils , no Indians, no Africans, no Europeans. As long as he is a HIndu and the Hindu forms the majority, for him nothing else seems to matter.

    He is fabricating some form of Mauritian identity which he does not understand himself as he cannot even explain what he means by it. He is merely using the fascist methodology of repeating the same thing day in and day out in the hope that he may end up believing in his own fabrication and hoping that Mauritians will also believe the same. All he is trying to do is to drown minorities because, in the present political conjuncture, such political move would help him to retain power, having enjoyed around 14 years an the helm with the next general elections looming in 2015. Since the constitutionality of the BLS is presently challenged by Rezistans ek Alternativ before the Mauritian Supreme Court, PM Ramgoolam should wait for the judgement of the court, all the way to the Privy Council if necessary, before deciding what sort of electoral reform would suit Mauritians, as a pluri-ethnic and pluri-cultural people.

    If PM Ramgoolam is such a Mauritian, he should field the next general elections in the Stanley/Rose-Hill constituency instead of in the Triolet/Pamplemousses constituency where there is a majority of Hindus and where, as a Hindu, he has been elected on 4 occasions. Furthermore, Mauritians do not need him to tell them who they are. As a politician paid out of public funds, he is supposed to recognise and respect who they are.

    M Rafic Soormally
    London
    20 April 2014
     
  2. boispignolet

    boispignolet Membre



    Rafic, votre poste m’étonne à plus d’un titre.
    Vous si prompt à dégainer le « cc. Hon. PM Dr Navin Ramgoolam » une fois votre prose achevée et afin de vous mettre en valeur auprès du “roi”, aujourd’hui vous décapitez ce même « roi » mais sans lui faire savoir que vous êtes son bourreau. Étrange, non ?
    Un Mauricien est un Mauricien partout dans le monde, même s’il souhaite préserver des acquis liés à son ascendance.
    Vous faites état du fameux « White paper » qui est volontairement confidentiel et hors de portée de la majorité des Mauriciens, car uniquement rédigé en anglais. Un comble pour un pays dont la télévision nationale diffuse des programmes plurilingues afin de satisfaire l’ensemble de la population.
    Consultation Paper - Electoral Reform | Le Mauricien
    Effectivement, lorsqu’un ensemble d'individus que rapprochent un certain nombre de caractères de civilisation, notamment la communauté de langue et de culture et qui représente la moitié de la population d’un pays, cela peut poser quelques problèmes dans certains cas. Il suffit de regarder ce qui se passe dans d’autres pays confrontés à ce problème.
    Je vous demande en quoi le BLS protège les minorités ?
    Les hindous feraient bien d’arrêter d’être des moutons de Panurge, car le pays s’enfonce doucement dans une idolâtrie à la Kim il-Sung. Cela permet au « roi londonien » d’acheter une Aston Martin à sept millions de Roupies et une Rolls dont le prix de base débute à 16 millions de Roupies.
    J’estime qu’une commission d’enquête sur le patrimoine de certains politiciens devrait être mise sur pied, le patrimoine des élus doit être obligatoirement déclaré.
    Le premier ministre perçoit un salaire mensuel de 282 000 Rs soit 3 384 000 Rs par an (ainsi que de nombreux avantages). Il possède des biens à Maurice et certainement en Grande-Bretagne afin d’y garer sa Rolls. Il serait bon pour la démocratie que les Mauriciens sachent quel est le patrimoine réel du premier ministre et des hommes politiques en général et comment ils les ont obtenus.
    http://imauritian.com/breaking-news/236982/video-navin-ramgoolam-sexplique-sur-la-rolls-royce-de-londres Quel cynisme !
    http://www.lemauricien.com/article/premier-ministre-londres-navin-ramgoolam-citoyen-comme-autre
    http://www.defimedia.info/live-news/item/51754-navin-ramgoolam-s-explique-sur-sa-rolls-royce.html
    http://www.defimedia.info/live-news/item/52153-l-icac-ne-peut-pas-enqueter-sur-la-rolls-royce-de-navin-ramgoolam.htmlEt bien voyons!
    Pendant ce temps, la télé passe en boucle des matches de foot, les courses, le loto, 2 Kousinn sek, fami pa kontan, du Bollywood, etc. et tout le monde est satisfait !
    Le réveil risque d’être brutal…
     
  3. Ramgoolam’s Flawed and Soiled 24 March 2014 White Paper on Electoral Reform

    Bonjour Monsieur Boispignolet

    Je ne compte pas vous répondre point par point sauf que, quand vous dites : << Vous si prompte à dégainer le « cc. Hon. PM Dr Navin Ramgoolam » une fois votre prose achevée et afin de vous mettre en valeur auprès du "roi", aujourd'hui vous décapitez ce même « roi » mais sans lui faire savoir que vous êtes son bourreau. Étrange, non ? >>, vous démontrez votre mauvaise perception, comme toujours. Ramgoolam dément même les réalisations historiques du PMSD (sous Sir Gaëtan Duval) dans les domaines du Tourisme et de la Zone Franche. Si cela vous plait, tant pis.

    Le White Paper du PM Ramgoolam est bien écrit en anglais, comme vous dites, parce que la langue officielle est la langue anglaise. Vous ne perdez rien car ce n'est qu'un White Paper souillé venant de quelqu'un assoiffé du pouvoir, l'ayant déjà réjouit pendant 14 longues années. Soudain, il est devenu hystérique pour une réforme dont il n'y a pas lieu, car il laisse le FPTP intact. LE BLS a fait sa preuve. On est d'accord que les députés nommés sous le système BLS ne font pas grand-chose (pour ne pas dire rien) pour les minorités, mais il revient à ces minorités à réagir. Le gouvernement doit accorder aux Subrons le droit de ne pas décliner leur appartenance religieuse ou ethnique et de ne pas participer au BLS, mais il n'a nul droit de nier le droit à la reconnaissance ethnique et religieuse à ceux qui le veulent.

    PM Ramgoolam est bien au courant des écrits des autres, surtout de ses critiques:


    **********************************************************************************


    From : Me
    To : electoralreform@mail.gov.mu, ehshank@defimedia.info, d.gungea@defimedia.info, Matinal, Jacques Rivet, Impact-Farhad, Ramjaunmccouncil@intnet.mu, denis.ithier@lasentinelle.mu, nad.sivaramen@lasentinelle.mu, contact@lexpress.mu, president@mail.gov.mu, xlduval@mail.gov.mu, nvmally@intnet.mu, InfoDesk@ohchr.org, Press-Info@ohchr.org, civilsociety@ohchr.org, registry@sadc.intshopel@dirco.gov.za
    19 Apr

    Dear Sir / Madam

    I have read the PM's 72-page White Paper of 24 March 2014 entitled : « Renewing Democracy – Electoral Reform : Modernising the Electoral System »

    As my "proposals/comments/suggestions", please find attached the following:

    (1) The Title Page and Contents (2 pages), and

    (2) The Report entitled « PM Navinchandra Ramgoolam’s Flawed and Soiled 24 March 2014 White Paper on Electoral Reform »
    (22 pages)

    Yours faithfully

    M Rafic Soormally




    PM Navinchandra Ramgoolam’s Flawed and Soiled 24 March 2014 White Paper on Electoral Reform




    The Mauritian people are being used as doormats,
    are being grossly misled, presented with arbitrary figures and
    percentages through fascist propaganda, with their freedom
    undermined, their communities erased from recognition (which
    is their fundamental right), to the advantage of politicians and
    their political leaders and extreme elements in their parties.


    M Rafic Soormally
    London
    UK

    19 April 2014






    CONTENTS Page




    EXECUTIVE SUMMARY 1


    CHAPTER

    I RAPE OF DEMOCRACY 2


    II ‘SINGLE MAURITIAN IDENTITY’ 4


    III THE 'COMMUNAL CENSUS' LIE 5


    IV STRUGGLE FOR COMMUNITY RECOGNITION
    & UNHR ON PROTECTION OF MINORITIES 6


    V BLS, « WAY OF LIFE » and JUDGEMENTS
    OF JJ SEETULSINGH & BALANCY 8


    VI FASCIST ELECTORAL REFORM 10


    VII FLAWS IN RAMA SITHANEN’S REPORT 11

    VIII WHITE PAPER SHOULD GO BACK TO THE
    DRAWING BOARD 15

    IX CONCLUSION AND RECOMMENDATIONS 18


    **********************************************************************************
     
  4. boispignolet

    boispignolet Membre

    Bonjour Monsieur Soormally,

    Mon jugement relatif à votre post me semble en adéquation avec la lecture de certains de vos posts précédents.
    Évidemment, la perception résultant de la lecture d’un post peut être sujette à caution, mais la sensation que j’ai ressentie concernant l’absence de « cc. Hon. PM Dr Navin Ramgoolam » semble à mes yeux convenir, étant un lecteur très assidu de vos écrits et malheureusement bien esseulé au point de vue de la participation.
    Pourquoi pensez-vous que j’abonde dans le sens de Ramgoolam dans mes posts ?
    Votre perception que vous tirez de la lecture de ceux-ci me semble fortement erronée, car au contraire j’abomine ce genre de personnage.
    La langue officielle semble être l’anglais à l’écrit, mais par exemple au Parlement aucun texte n’impose l’usage de cette langue lors des débats.
    Vous avez écrit : « Le gouvernement doit accorder aux Subrons le droit de ne pas décliner leur appartenance religieuse ou ethnique et de ne pas participer au BLS, mais il n'a nul droit de nier le droit à la reconnaissance ethnique et religieuse à ceux qui le veulent. »
    Le gouvernement mauricien n’a nullement l’intention d’imposer la négation de la reconnaissance ethnique et religieuse à la population ! D’où sortez-vous cela ?
    « Mauricien » est un nom ethnique et l'ethnique de Ile Maurice est « Mauricien ».
    Je suis persuadé qu’il faut absolument résonner comme cela, sinon le pays va au-devant de graves problèmes…
    Par contre, exiger une appartenance religieuse et déclarer une ascendance ancienne afin d’avoir le droit de se présenter à une élection, cela me semble contraire aux libertés individuelles et en plus cela n’est pas vérifié !
    Il n’existe plus à Maurice d’esclaves, de coolies, d’esclavagistes, mais uniquement des individus nés à l’Ile Maurice donc tous Mauriciens.
    Que pensez-vous d’un pays qui trie sa population de cette façon ? Est-ce démocratiquement sain ?
    Et pour terminer, Ramgoolam ne me semble pas prêt de prendre en considération les avis de personnes autres que celles qu’il agrée.
    Je vous remercie d’avoir bien voulu écrire ce post en français, langue que vous maîtrisez parfaitement, cela permettra peut-être d’obtenir d’autres réactions.
     
  5. << Jacques Panglose: «Mon conseil avisé en droit n’a pas été bien accueilli» >>

    << Jacques Panglose: «Mon conseil avisé en droit n’a pas été bien accueilli» >>


    [​IMG]

    << Jacques Panglose a présenté sa démission, hier matin, à Xavier-Luc Duval. Il explique qu’il s’est joint à ce parti du temps où il était dirigé par sir Gaëtan Duval, qu’il décrit comme une personne franche et douée d’une amitié réelle. «J’ai parlé avec la personne qui dirige le PMSD actuellement hier soir et ce matin. Je lui ai dit ce que je pense de la question de la réforme électorale et de la procédure à suivre. Il m’a dit qu’il en prendrait note. Mon conseil avisé en droit n’a pas été bien accueilli», explique l’homme de loi.

    Pour Jacques Panglose, toute réforme électorale peut être faite, mais il y a une procédure à suivre. Si le Best Loser System (BLS) est enlevé, on enlève, dit-il, le droit à toutes les communautés de se faire représenter. «Il faut dire au peuple comment procéder. Cette question concerne le public, la nation, la Constitution et la façon de vivre des Mauriciens», précise l’ex-porte-parole des Bleus.

    L’avocat explique ainsi cette procédure qui devrait être respectée avant d’éliminer le BLS. «La ‘First Schedule de la Constitution existe afin d’assurer la représentation de chaque communauté au Parlement. C’est un droit acquis», souligne l’avocat. Il explique qu’il ne suffit pas seulement d’une majorité de trois-quarts pour l’amender.>>

    l'Express, 18 mai 2014
     

Partager cette page