Sale toilette puante de Charles Boispignolet - Sa quasi-maladie et sa perversité ?

Discussion dans 'Actualités de l'Ile Maurice' créé par Rafic Soormally, 25 Déc 2013.

  1. I have decided to remove this post

    I have decided to remove this post
     
  2. boispignolet

    boispignolet Membre

    Et dire qu’il y en a qui s’emmerdent le jour de Noël ! :mrgreen:

    Rafic a posé son séant non sur ma cuvette de WC, mais sur sa chaise devant son pc afin de passer consciencieusement son 25 décembre à la chasse à la cuvette de WC sur le Web. Et pourtant il se dit ne pas être Google ! :mrgreen:

    Rafic écrit qu’en associant les écrits d’autrui à ma cuvette de WC cela dénote ma quasi-maladie ainsi que ma perversité.

    J’ai une quasi-maladie ? J’ai de la chance, car cela veut dire en bon français que je ne suis pas malade.

    Je serais un pervers ?

    Rafic a toujours vécu dans le confort d’une cellule familiale bourgeoise. Mais moi pas !

    Chez mes parents, il y avait une cabane au fond du jardin et lorsque le besoin se faisait sentir, je me rendais en ce lieu afin de me débarrasser d’aliments usagés.

    C’est après que, prenant une par une quelques feuilles découpées dans un vieux journal se trouvant suspendues à un clou rouillé, j’envoyais la prose journalistique par le fond accompagnée d’une bonne couche de matière fécale.

    Ce geste naturel est-il répréhensible au point de susciter de la part de Rafic un courroux réprobateur ?

    Est-ce faire montre de maladie ou de perversité de recycler ainsi les écrits journalistiques afin de leur donner une nouvelle vie ?

    Tout écrit est souvent destiné à disparaitre avec le temps, mais il est parfois possible d’établir des priorités et notamment lorsque l’infimité des écrits qui vilipendent Nelson Mandela n’est pas destinée à passer à la postérité. Alors, autant abréger sa souffrance et éviter qu’elle ne finisse dans un fond de tiroir.

    Rafic m’invente une maîtrise de la langue française que je n’ai jamais eu la prétention d’avoir.

    Rafic écrit : « ce fauteur de trouble qui est incapable d’écrire un article publiable et dont les attaques personnelles sont rejetées par l’ensemble de la presse mauricienne, essaie constamment de saboter, sans succès, les ouvrages des autres en s’imposant à tout bout de champ.

    Je sens là une pointe d’énervement, car il n’est pas habitué à la contradiction le gaillard !

    Il écrit, mais ses écrits ne doivent pas être critiqués ! À quoi sert un forum ?

    Quel clown ! Je n’écris que sur ce forum et pas ailleurs (pas le temps) sauf une seule fois dans le Matinal en réponse à un article de Rafic relatif à la langue créole. J’invite d’ailleurs les lecteurs de ce forum à rechercher les écrits de Rafic et les réactions des lecteurs (quand il y en a) et surtout sur ce forum.

    La définition que Rafic prétend avoir trouvée dans Le Larousse ne correspond pas à la réalité. Aux lecteurs de juger. De même pour l’emploi des termes négro et nègre, car Rafic est plus fort que Le Grand Robert et Le Petit Robert. Il a l’outrecuidance de vouloir donner des leçons de français aux spécialistes.

    Qui se dit avoir la prétention de maîtriser la langue française Soormally ou Boispignolet ?

    Rafic a écrit en évoquantSenghor : « « Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais." Il a été au service du colon français toute sa vie. Soutenu par la France, il avait été président du Sénégal pour sauvegarder les interêts de la mère patrie. Il a loué la beauté de la femme négre, mais avait épousé une blanche ». [Feobus - 20.04.2008].

    Ah bon ! D’après Rafic si on dit que les femmes noires sont belles et que l’on épouse une femme blanche ça pose problème ! Complètement détraqué le gonze !

    Encore une bonne de Rafic : « Les racistes français tuent toujours les Nègres musulmans en Afrique ! »

    Et que tuent les noirs musulmans de certains pays africains ? Que violent les noirs musulmans de certains pays africains ? Que détruisent les noirs musulmans de certains pays africains ?

    Je suis certain que Rafic de Londres va répondre à ces questions.

    Rafic a écrit : « L’audace du mythomane en osant dire que le terme européen nègre ne peut être évoqué que par un Noir (voire uniquement catholique comme Césaire et Senghor) frise l’insanité.

    Je n’ai pas écrit catholique. J’ai cité Le Grand Robert qui mentionne :
    Nègre, négresse. N.
    1 Vieilli, péj. (Terme raciste, sauf lorsqu'il est employé par les Noirs eux-mêmes;

    Concernant votre désaccord, prenez attache avec les éditions Le Robert.

    Rafic a écrit : « L'écrivain Michèle Souchet-Gavel a évoqué les nègres et les écrivains de la négritude »

    À évoqué dans quel ouvrage ?

    Rafic a écrit : « Ce loner qui cache son visage est obsédé avec les femmes des autres (comme la femme de Dev Virahsawmy) et qui passe son temps à copier des liens, à pervertir, mentir, insulter et inciter à la haine sur tous les postes d’autrui aurait un comportement quasi-maladif. Peut-être qu’il vit seul dans une chambre de bonne dans un immeuble à Paris et passe son temps à courir après les femmes des autres.

    Quel culot ! Rafic critique sans cesse Dev Virahsawmy et lorsque j’émets des doutes sur l’utilité de l’association de Madame Virahsawmy, le Zorro de pacotille arrive au galop sur son beau cheval noir pour prendre sa défense. Pitoyable !

    À force de squatter les réceptions, ce pique-assiette ressemble d’ailleurs plus au sergent Garcia qu’à Zorro ! :mrgreen:

    Auto Pub de M. et Mme Rafic Soormally :

    http://www.defimedia.info/blog/item/7436-rundheersing-bheenick-awarded-central-banker-of-the-year-2012-for-africa-at-waldorf-hilton-hotel-in-london.html
     
  3. Freedom of expression to debate issues, not to make personal attacks



    Freedom of expression to pose questions and debate issues and not make personal attacks


    << To his [Charles Boispignolet's] displeasure, I am not a créolophone like him. Unlike in slavery, the individual chooses which language to speak and write in freedom. On the other hand, the descendant of slave is free to preserve the slave language, but it cannot be imposed on everyone else, whether or not the term is used in common parlance. People often uses terms they do not understand, terms such as créolisme, communalisme, islamisme - many such terms were invented by racists.

    However, aside this loner, readers with knowledge, logic and common sense would understand why the question << How does a descendant of African slave become a Creole, creole being a European term? >> was put. Mind you, although a person is free to describe himself (herself) a descendant of slave, there is a problem with this expression as, similarly, Australians should be described descendants of convicts. If an African is made a slave and is freed, are his descendants descendants of slaves or Africans? People have freedom of expression and are entitled to pose such questions and debate such issues. >>


    << Alors que, malgré toute divergence d’idée dans certains cas, des milliers de lectrices et lecteurs s’informent à travers les ouvrages des auteurs sur ce forum et ailleurs, ce fauteur de trouble qui est incapable d’écrire un article publiable et dont les attaques personnelles sont rejetées par l’ensemble de la presse mauricienne, essaie constamment de saboter, sans succès, les ouvrages des autres en s’imposant à tout bout de champ.

    Ce loner qui cache son visage est obsédé avec les femmes des autres (comme la femme de Dev Virahsawmy) et qui passe son temps à copier des liens, à pervertir, mentir, insulter et inciter à la haine sur tous les postes d’autrui aurait un comportement quasi-maladif. Peut-être qu’il vit seul dans une chambre de bonne dans un immeuble à Paris et passe son temps à courir après les femmes des autres.

    À rappeler que, d’après les médias européens, tous les terroristes qui ont tué des enfants, comme adultes, dans les écoles aux USA étaient tous des « loners » et des « obsédés ». La préfecture parisienne devrait prendre bonne note. >>



    Rather than debating issues, the W.C. Pervert Charles Boispignolet makes personal attacks and drags peoples wives children and families, all in attempt to suppress freedom of expression. This is the classic strategy of a racist and a very sick man.

    M.R.S.
     
  4. boispignolet

    boispignolet Membre



    Vlà ti pas que Rafic nous fait un coup de Calgon, car je parle défavorablement de lui! :cry:

    Il post dans un journal une photo avec une légende dithyrambique mais il ne faut pas la critiquer.

    Rafic a écrit : « the individual chooses which language to speak and write in freedom.

    Mais c’est ce que je m’efforce depuis belle lurette de vous faire comprendre! :rolleyes:

    D’ailleurs, vous appliquez cela à la lettre, car vous avez choisi de ne pas parler le créole.

    Mais vous, ce que vous voulez c’est l’abandon pur et simple de la langue créole à Maurice, car elle est issue de l’esclavage.

    Rafic a écrit : « However, aside this loner, readers with knowledge, logic and common sense would understand why the question << How does a descendant of African slave become a Creole, creole being a European term?”

    Mon cher Rafic, les lecteurs s’en foutent de vos soi-disant questions sur ce sujet, car aucun membre de ce forum et d’ailleurs ne souhaite échanger avec vous.

    Mais comme vous êtes un individu borné, du moment que votre prose apparaît sur un forum, vous êtes content. Et en ce moment, votre prose est en rouge, car c’est Noël et vous avez les boules ! :mrgreen:

    Il est inutile de copier des informations que l’on trouve sur le web afin de les poster ici. Les lecteurs savent pertinemment bien où les trouver.

    Vous me situez dans la catégorie des terroristes maintenant ! M’autorisez-vous à faire la bombe ce soir ?

    Rafic, j’ai bien l’impression que l’on vous a volé votre sucette orthodontique lorsque vous étiez un petit bébé et que vous ne vous en êtes jamais remis.
     
  5. I have decided to remove this post

    I have decided to remove this post
     
  6. boispignolet

    boispignolet Membre



    Cette jeune femme semble dire que j’ai eu du nez en employant cette formule de 3 gouttes dans une cuvette de w.c. et d’actionner ensuite la chasse d’eau. :mrgreen:
    Je dois mettre mes écrits à jour, car depuis mon fameux post qui semble fortement vous plaire, d’autres gouttes doivent être ajoutées.
    Vous avez écrit : « et qui passe son temps à copier des liens, à pervertir, mentir, insulter et inciter à la haine sur tous les postes d’autrui
    Et vous qui cherchez des wc à l’aide de Google sur tout le Web !
    Merci de citer les posts d’autrui où j’ai incité à la haine !
    Aujourd’hui vous m’attribuez le titre de predator. Effectivement je suis un prédateur qui chasse (encore un clin d’œil aux w.c.) le menteur, l’affabulateur, le dictateur et le pilleur des idées des autres.
    Vous avez écrit : « There is a fundamental difference between a writer and a predator who has no knowledge, except borrow from the writer in order to copy from what others are saying and who keeps making personal insults.
    Dans un post récent, vous avez émis des critiques assez violentes à l’encontre de Nelson Mandela.
    Mais une question me taraude l’esprit : vivez-vous ou avez-vous vécu en Afrique du Sud pour faire ces affirmations ? Avez-vous constaté sur place la véracité de ce que vous avancez ? Avez-vous des preuves tangibles qui peuvent étayer les accusations que vous avez portées contre Nelson Mandela ? Faisiez-vous partie de ses intimes ?
    Autant je conçois que vous pouvez critiquer ce que vous constatez en Grande-Bretagne parce que vous y résidez et éventuellement à l’Ile Maurice, autant je ne peux admettre que par divination vous savez ce qui se passe partout ailleurs dans le monde et notamment en Afrique du Sud.
    Vous faites donc comme tout le monde, vous vous informez auprès de divers médias.
    Ensuite, vous déversez sur une multitude de forums et journaux (enfin ceux qui acceptent vos proses) une mixture dégoulinante de haine, très orientée politiquement et très souvent raciste. Ce condensé vous vous l’appropriez, mais les idées viennent d’autres personnes. Pour faire court, vous résumez le travail des autres !
    Nous sommes loin d’une intense cogitation intellectuelle personnelle.
    Mais les auteurs que vous accréditez ne sont peut-être pas toujours honnêtes ou neutres dans leur démarche intellectuelle, mais vous vous en moquez.
    Lorsque courageusement on parcourt les articles du sieur Rafic, on se rend vite compte quelles sont ses cibles. Toujours les mêmes articles orientés principalement anti-occident.
    Pourquoi cela ? Parce que RAFIC est un musulman « radical » et qu’il ne dira jamais de mal d’un pays musulman.
    D’après lui, les pays musulmans doivent être des exemples pour les autres pays grâce à la religion. Mais que fait-il en Grande-Bretagne ?
    Il ment constamment et par exemple lorsqu’il écrit que la presse mauricienne rejette mes écrits. .encore faudrait-il que je propose des écrits à cette presse, ce qui n’a jamais été le cas, car cela ne m’intéresse pas. Il affirme, mais ne démontre jamais. Comme c’est facile !
    Un exemple : la langue créole.
    Une association qui souhaite préserver le souvenir de la souffrance des anciens et le patrimoine culturel de Maurice a exprimé le désir que l’enseignement du créole soit une option d’enseignement. Quoi de plus légitime, car cela existe dans d’autres pays. À Maurice tout le monde parle créole, langue issue et c’est là que le bât blesse pour Rafic, de l’ancien français.
    Pour ce faire, il a fallu instaurer une écriture harmonisée de la langue créole qui était originellement une langue essentiellement orale. Cette tâche difficile a été confiée à un linguiste renommé et son équipe.
    L’étude du créole se fera uniquement sur la base du volontariat. Il est bon de rappeler que l’usage du créole à Maurice n’est pas obligatoire et les touristes le savent bien.
    Alors, certains disent hypothétiquement que cela va perturber la scolarité des élèves et plus particulièrement pour l’étude des autres langues.
    Par contre si une autre association décide la même chose et notamment pour le Bhojpuri, qui je le rappelle est un dialecte de L’Inde et qui n’est pas une langue officielle dans ce pays, Rafic ne trouve rien à redire et bien évidemment cela ne va pas perturber l’étude des autres langues, c’est normal, il y a une population majoritaire comme aime à le rappeler le scribouillard fouteur de merde de Londres.
    Deux poids deux mesures donc. Aux lecteurs de juger.
     
  7. Confondre le Patois Mauricien avec le créole des esclaves

    Il ne faut pas confondre le Patois Mauricien avec le créole des esclaves


    << In her article « Construction et stratégies identitaires pour les Créoles » (le Mauricien 31/01/2000 and 01/02/2000), even Mrs Danielle Palmyre of the « Diocèse de Port-Louis » recognises that the term 'Créole' is associated with a panoply of pejorative and degrading terms which she describes as : « Crépus », « Créoles ti sévé », « mo noir », « zanimaux », « paresseux », « propension naturelle pour l'alcoolisme », « sentir mauvais », « culture et langue comme inférieurs ». >>

    Charles Boispignolet a écrit :
    << Bhikhari Thakur n’a pas repris en 2011 votre article ["Bhojpuri not comparable with Creole", l'Express 18th July 2010], car c’est vous qui l’avez posté comme pour Le Matinal >>


    Réponse :
    Espèce de vile menteur et puanteur! Vous parlez toujours en votre langue de votre sale w.c. BADBHOO!!



    M.R.S.
     
  8. boispignolet

    boispignolet Membre

    Il ne faut pas confondre le patois Mauricien avec le créole des esclaves
    C’est évident, car depuis 1835 le créole a évolué mais pas Rafic.

    J’ai l’impression que la bête immonde est encore enfermée dans ses WC, assise sur la lunette de la cuvette et qu’elle déverse en continu son flot habituel de propos racistes et communautaristes.
    Heureusement, ses élucubrations n’ont que peu de chemin à parcourir pour finir là où elles méritent d’être…dans une fosse septique.
    Les quelques mots que vous avez retirés de leur contexte et semble-t-il d’un article de Danielle Palmyre seraient-ils ceux attribués par d’autres communautés à l’encontre des créoles et surtout entre jeunes dans les écoles ?
    Afin d’assurer votre crédibilité, merci de mettre le lien conduisant directement à l’article en question.
    Je vous conseille son livre très complet sur le sujet.

    Créoles, vous pouvez dormir tranquille, Rafic l’extrémiste de service est en train de prendre soin de la nation arc-en-ciel !
     

Partager cette page